Accueil - Mairie de Lhomme
Météo Lhomme MyMeteo
COORDONNÉES
ET HORAIRES

COORDONNÉES ET HORAIRES
 
11 rue du Val de Loir
  72340 LHOMME
02 43 44 43 62
secretariat@mairielhomme.fr
 
  Matin Après-midi
Lundi : Fermé 15h - 17h30
Mardi : 8h30 - 12h30 16h30 - 18h
Mercredi : 8h30 - 12h30 Fermé
Jeudi : 8h30 - 12h30 Fermé
Vendredi : 8h30 - 12h30 16h30 -18h
Samedi : 8h30 - 12h30 Fermé
Dimanche : Fermé Fermé
COORDONNÉES ET HORAIRES
11 rue du Val de Loir
  72340 LHOMME
02 43 44 43 62
secretariat@mairielhomme.fr

  Matin Après-midi
Lundi : Fermé 15h - 17h30
Mardi : 8h30 - 12h30 16h30 - 18h
Mercredi : 8h30 - 12h30 Fermé
Jeudi : 8h30 - 12h30 Fermé
Vendredi : 8h30 - 12h30 16h30 -18h
Samedi : 8h30 - 12h30 Fermé
Dimanche : Fermé Fermé
 
Le panorama

Le vignoble

Découvrez l'histoire du Jasnières.

Lhomme capitale du Jasnières

Ce sont probablement les romains qui introduisirent la vigne en vallée du Loir, lorsqu’ils colonisèrent la Gaule.

Une première lettre du IXème siècle prouve que les moines du moyen-âge la cultivaient dans la région. Au cours des siècles la viticulture se développe en vallée du Loir : on sait qu’Henri IV a gouté et apprécié le vin du coteaux des Jasnières, et qu’au moment de la révolution les vins de la vallée du Loir sont appréciés, particulièrement ceux des cantons de Château du Loir et de La Charte sur le Loir dont Lhomme fait partie.

A début du XIXème siècle le vin d’ici se vend bien, les exploitations viticoles prospèrent et les maisons de vignes fleurissent pour accueillir les « bêcheurs de vignes » chargés de l’entretien du sol.

Mais les fléaux venus d’Amérique touchent aussi les vignes de la vallée du Loir, l’oïdium en 1850, le mildiou vers 1880 et enfin le phylloxera à partir de 1889. A la fin du siècle, le vignoble est presque entièrement détruit.

Une longue période d’adaptation s’ensuit qui verra petit à petit émerger les techniques et cépages actuels.

Dès la promulgation en 1935 de la loi créant les AOC, des vignerons de Lhomme s’associent pour créer le Syndicat des Vins Blancs de Jasnières. Ils obtiennent la promulgation le 11 août 1937 de l’AOC Jasnières. Initialement limitée aux meilleurs coteaux de Lhomme, elle sera étendue aux coteaux contigus de Ruillé le 25 juin 1947. A la même époque est créé le laboratoire d’œnologie de Château du Loir qui permet aux vignerons de suivre la qualité de leur vin.

L’AOC Jasnières ne produit que du vin blanc issu exclusivement du cépage Chenin. Les sols d’argiles à silex et l’exposition plein sud font de ces coteaux un grand terroir à vin blanc.

Les vins jeunes révèlent de jolis arômes fruités et floraux autour de leur trame minérale aux notes de pierre à fusil. Ils ont une aptitude à vieillir très longtemps selon les millésimes.

Secs, demi-secs, moelleux, voire liquoreux, les vins de Jasnières peuvent se présenter sous différentes facettes ce qui permet de toujours trouver un accord depuis l’apéritif jusqu’au dessert. Aujourd’hui le Jasnières est distribué aussi bien en France qu’à l’étranger.

Cependant la production locale ne se limite pas au Jasnières, et à son territoire limité. C’est pourquoi le 12 mai 1948 est crée l’AOC Coteaux du Loir qui couvre les parcelles bien exposées de vingt-trois communes, dont Lhomme.

Comme en Jasnières, les Coteaux du Loir blancs sont issus du seul cépage Chenin. En Coteaux du Loir rouge et rosé, le principal cépage est le fameux Pineau d’Aunis aux arômes poivrés et épicés. D’autres cépages comme le Cabernet Franc, le Gamay rouge à jus blanc, le Cot et le Groslot de Saint-Mars (25% max) sont également autorisés.

Ces deux Appellations boudées par les vignerons amateurs, la culture de la vigne ne cesse de décliner jusqu’en 1973. Depuis de nouvelles générations de vignerons professionnels ont repris le flambeau, et la surface cultivée sur les deux appellations réunies dépasse les 100 hectares. Ces deux appellations ont retrouvé le chemin des bonnes tables, et ces vins sont connus dans le monde entier.

Cliquez ici pour visualiser la carte des Jasnières.

Aller au contenu principal